L’histoire des sports de disque

Le Disc Golf

Sport de flying disc (de disque, ou de Frisbee®) formalisé dans les années 70 aux États-Unis, le disc golf se joue comme le golf, mais au lieu de propulser une balle à l’aide d’un club pour effectuer des coups successifs, le joueur de disc golf lance un disque (frisbee) à la force du bras. L’objectif est de réaliser un parcours composé de 9 à 18 trous en un minimum de lancers.

Aux États-Unis le disc golf est devenu populaire et est l’une des activités de loisirs qui connaît actuellement la plus forte croissance. A fin 2015, il existe environ 6000 parcours permanents dans le monde dont 5000 aux États-Unis, près de 500 en Finlande, quelques dizaines en France, dont le 1er installé en 2002.

L’Ultimate

L’ultimate frisbee, également nommé Flying Disc, est un sport collectif qui se pratique avec un disque volant (communément appelé frisbee) et oppose deux équipes de sept joueurs.

Aujourd’hui pratiqué par 5390 licenciés en France et par de nombreux collégiens et lycéens dans les programmes scolaires d’éducation physique et sportive, ce sport en pleine expansion fait partie des sports pratiqués aux Jeux mondiaux (World Games) en catégorie mixte en vue d’une éventuelle sélection en tant que sport olympique.